Suis-je photogénique?

"Je ne suis pas photogénique", voila une remarque que j'entends souvent lorsque je fais des photos. Et pourtant, nous le sommes tous. Alors, je ne dis pas que nous sommes tous beaux, et pourtant, nous le sommes aussi, mais la beauté est subjective. En tant qu'homme et photographe, je ne m'aventurerai pas à juger la beauté d'un modèle. Par contre, avec de la pratique, nous pouvons tous devenir photogénique.

Partagez à vos ami(e)s :


Etre photogénique

A force de photographier des personnes, lors de mariage, de séance photo de couple, d'engagement, de naissance, ... j'ai appris à ressentir les émotions des personnes avec lesquelles j'échangeais. Nous sommes tous uniques, nous avons tous nos doutes, nos appréhensions, et j'ai souvent été étonné par le rapport qu'avaient certaines personnes vis à vis de leur image. 

"Ce n'est pas parce que l'on est beau que l'on sera photogénique"

Ne dit-on pas souvent, il a de la gueule? Elle dégage quelque chose ! Il a un truc!

 

En fait, nous voyons à travers la photographie, avant tout, une émotion. Et celle-ci n'est pas forcément cohérente avec ce que ressent le modèle au moment de la prise de vue, ou celle du photographe, mais c'est bien celle que nous vivons, nous, au moment où l'on regarde la photo. Une photo nous touche parce qu'elle nous parle, tout comme une chanson nous plait parce qu'elle réveille en nous des émotions, nous rappelle un souvenir, un moment heureux ou triste. Ainsi, la photo touche notre part inconsciente et nous interpelle. Et c'est aussi pour cette raison que la photographie est universelle, parce que chaque photo parlera à quelqu'un à travers son expérience de vie.

 

Alors pourquoi certaines personnes sont-elles plus photogéniques?

 

De mon expérience, peu de personnes aiment leur image, et nous vivons, de plus en plus, dans une société dictée par l'image. Instagram, Facebook, Snapchat, ... les réseaux sociaux nous poussent à nous prendre en photo, sous notre meilleur angle, avec la meilleure lumière, et nous oublions l'essentiel : l'émotion. L'image prime par rapport à ce que nous ressentons. Seule la joie est autorisée et acceptée. Tout est aseptisé ! Il aura fallu prendre une dizaine de photos avant d'arriver à celle qui nous déplaît le moins. Nous scrutons tous nos défauts, nous nous recoiffons, nous sourions plus que de naturel, tout cela pour montrer une image parfaite de ce que nous pensons devoir être.

 

Etre photogénique, c'est être naturel, oublier l'artificiel. C'est oublier son image au profit de son émotion. Souvent, lorsque l'on nous photographie à l'improviste, nous aimons notre image. Ce n'est pas que nous sommes plus beau, mais c'est que nous aimons l'émotion que nous dégagions au moment de la prise de vue. J'aime le moment des cocktails, lors de mariage. J'y réalise les plus beaux portraits, parce que les personnes profitent du moment pour rigoler, se détendre, partager le bonheur avec les mariés. Et lorsque je les prends à l'improviste, caché derrière d'autres invités, j'arrive à capter ces moments et ainsi révéler leur "photogénie".

Peut-on alors devenir photogénique?

Oui, tout le monde peut devenir photogénique, et c'est même assez simple. C'est un travail que j'expérimente souvent avec des modèles qui viennent me voir pour accepter leur image. Cela consiste tout d'abord à comprendre que ce n'est pas notre image que nous n'aimons pas, mais plutôt l'émotion ressentie lors de la prise de vue. Souvent, les personnes se ferment lorsque nous pointons notre objectif vers elles, un masque se met en place, cela peut être un sourire forcé, ou un regard froid et distant par exemple. C'est une sorte de bouclier de protection contre l'intrusion inquisitrice de l'objectif, celle qui va démasquer le fait que nous ne nous aimons pas.

 

Mon travail amène alors progressivement le modèle vers d'autres émotions, pour se reconnecter à ce qu'il ressent. Naturellement, nous allons ensemble trouver celles qu'il aimerait incarner : La joie, la tristesse, le désir, la colère, ... Tout comme un acteur, le modèle deviendra celui qu'il a toujours voulu ou rêver être.

 

J'aime ces séances où, petit à petit, le modèle commence à s'aimer, s'accepter et jouer avec l'objectif, alors qu'au début il était son pire ennemi.

Alors, oui! Je peux répondre que nous sommes tous photogéniques.

Et vous maintenant ? Vous vous trouvez photogénique ? 

Partagez à vos amis :



Enzo

Je m'appelle Enzo et je suis l'auteur de ce Blog tourné sur la photographie et ma passion de la Provence. Si vous êtes, tout comme moi, amoureux de cette région, je vous invite à suivre mes découvertes, mes conseils pour découvrir la Provence et vous inspirez de mon expérience.



Vous aimerez aussi



Voyage à fuerteventura dans les iles canaries
Voyage à fuerteventura dans les iles canaries
Conseils pour les photos de groupe pour votre mariage
Conseils pour les photos de groupe pour votre mariage
Photo de la baie de Cassis depuis la route des crêtes
Photo de la baie de Cassis depuis la route des crêtes


Restez informé des prochains articles :